Traitement des rides par injection de toxine botulique (« Botox »)

Traitement des rides par injection de toxine botulique (« Botox »)2017-08-23T13:32:52+00:00

Qu’est-ce que la toxine botulique (ou « Botox »)?

La toxine botulique est une substance myorelaxante, agissant au niveau de la jonction neuro-musculaire (interface entre les terminaisons nerveuses et les fibres musculaires).

Initialement proposée pour le traitement de certains strabismes chez l’enfant ou des spasmes faciaux invalidants, elle est désormais largement utilisée à visée esthétique, pour le traitement des rides du visage (autorisation du BOTOX® à partir de 2002).

Injection de toxine botulique

Quelles zones du visage peuvent être traitées par injection de toxine botulique ?

Le plus souvent, les injections de « Botox » sont utilisées pour le traitement des rides inter-sourcillières (« rides du lion »), les rides du front et les rides de la patte d’oie.

L’objectif du traitement par injection de toxine botulique est d’obtenir un effet de rajeunissement en lissant les reliefs cutanés.

Comment se déroule l’injection de toxine botulique?

Avant les injections :

Les injections peuvent s’effectuer dans un cabinet médical par un praticien habilité.

Aucune préparation particulière n’est nécessaire, notamment il n’est pas utile de venir à jeun le jour de l’injection. Il faut prévoir de venir sans maquillage ou de l’enlever avant les injections.

Les injections de toxine botulique comprennent plusieurs contre-indications, notamment :

  • La grossesse ou l’allaitement
  • La myasthénie et d’autres maladies neuromusculaires
  • Une hypersensibilité à la neurotoxine botulinique A ou à la sérum-albumine
  • Un traitement en cours par des antibiotiques de la classe des aminosides
  • Un traitement par toxine botulique actuel ou passé, un traitement par anticoagulant ou antiagrégant plaquettaire (aspirine, Plavix®…), une infection en cours, ou tout autre problème de santé doivent être signalés à votre médecin pour qu’il juge de l’opportunité d’injection.

Les injections de toxine botulique

Le traitement consiste en une série d’injections au niveau du visage. Les injections sont peu profondes, les muscles du visage étant superficiels. Le traitement dure quelques minutes.

Après les injections

Il est recommandé d’éviter de masser ou de manipuler les zones injectées pendant les 24 heures suivants les injections, afin d’éviter une diffusion du produit. De même, pendant les deux premières heures, il faut éviter les activités sportives intensives et le maintien en position allongée.

Pour un meilleur résultat, on recommande également d’effectuer des contractions des muscles injectés trois par jour pendant quelques secondes, dans les trois premiers jours.

L’injection de toxine botulique est-elle douloureuse ?

Les injections de toxine botulique sont habituellement peu douloureuses. L’aiguille utilisée est très fine et le temps d’injection est rapide.

Que peut-on attendre du traitement des rides par injection de toxine botulique ?

Le traitement vise une diminution des rides de repos, sans pour autant empêcher la contraction volontaire des muscles du visage. Un résultat visible est obtenu entre 3 et 15 jours après les injections.

L’action de la toxine botulique sur les rides du visage se prolonge en moyenne 3 à 6 mois après l’injection. Les injections peuvent renouvelées à ce terme.

Si l’on arrête les injections, les muscles traités retrouvent leur fonction initiale. Cependant, certains patients observent une stabilisation des résultats après des injections répétées de toxine botulique.

Dans certains cas, le résultat peut être jugé insuffisant :

  • Lorsque les rides sont anciennes et marquées, la peau peut conserver une cassure profonde (« cassure » profonde dermique). Le traitement par injections de toxine botulique ne suffit alors pas à faire disparaître toutes les rides.
  • Un résultat asymétrique peut être la conséquence d’une asymétrie de puissance initiale au niveau des muscles. Lorsque l’asymétrie ne s’équilibre pas spontanément, une injection complémentaire de toxine botulique est possible après un mois.

Quels sont les inconvénients et risques des injections de toxine botulique ?

Immédiatement après les injections de toxine botulique, il est habituel d’observer un léger gonflement au niveau des zones traitées, qui disparaissent en 20 à 30 minutes.

Rarement, des effets indésirables transitoires peuvent survenir (rougeur aux points d’injection, ecchymoses (« bleus »), œdèmes, sensation de peau « cartonnée »…).

D’autres complications, très rares, peuvent survenir :

  • Ptosis (chute de la paupière supérieure) : en cas de diffusion de la toxine botulique dans le muscle releveur de la paupière supérieure. Cette complication, rare, disparaît après quelques semaines.
  • Ptosis des sourcils, le plus souvent discrète et transitoire (en cas d’injection des rides du lion)
  • Contractions paradoxales des muscles injectées, dans les jours suivant le traitement, sans gravité.
  • Maux de têtes transitoires
  • Sécheresse oculaire, un traitement par substituts lacrymaux peut être indiqué.

D’autres complications générales, imprévisibles, peuvent survenir exceptionnellement : réaction allergique, nausées, vertiges, syndrome grippal…

Ces informations ne sont pas exhaustives. En cas de doute, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin injecteur.

En tant qu’ophtalmologiste et oculoplasticien, le Docteur Patrick Loriaut est habilité au traitement des rides par injection de toxine botulique.

Poser une question au Dr Patrick LORIAUT