Questions fréquentes : chirurgie de la cataracte

Questions fréquentes : chirurgie de la cataracte2017-10-20T20:59:56+00:00

Chirurgie de la cataracte

Comment savoir si je présente une cataracte?

Le diagnostic de la cataracte se fait au cours de l’examen des yeux par un ophtalmologiste.

Même si l’apparition des troubles est très progressive et peut passer inaperçue, vous pouvez avoir remarqué une gêne à la lumière (photophobie), en particulier de nuit, une diminution de la luminosité ou de la perception des couleurs, ou alors une baisse de vision évidente.

En cas de doute, n’hésitez pas à demander conseil à votre ophtalmologiste.

Ma cataracte doit-elle être opérée?

La décision d’opérer ou non la cataracte dépend de votre gêne et de son importance.

Votre ophtalmologiste évaluera avec vous quelle est l’importance de votre gêne et le retentissement de la cataracte sur vos activités quotidiennes.

Lorsque la cataracte est débutante, il est le plus souvent préférable d’attendre l’évolution des symptômes.

La chirurgie de la cataracte est-elle douloureuse?

Non, la chirurgie de la cataracte est indolore.

Même si l’anesthésie est limitée à l’œil opéré, vous ne sentez pas de douleur.

La chirurgie de la cataracte est-elle définitive?

Oui, la chirurgie de la cataracte est définitive.

Une fois le cristallin retiré et remplacé par une lentille artificielle (implant intra-oculaire), il ne peut plus y avoir de cataracte.

La lentille intra-oculaire est également placée dans l’œil de manière définitive et n’est pas prévue pour être changée.

Par ailleurs, le terme de cataracte secondaire est probablement mal choisi : il ne correspond pas à une récidive de la cataracte mais à une opacification qui se forme derrière l’implant. Cela peut se traiter facilement au laser.

Pour plus d’information, lire la section sur l’opération de la cataracte.

Peut-on corriger la presbytie en même temps que la cataracte?

L’utilisation d’un implant multifocal permet de corriger à la fois le défaut optique de loin (myopie, hypermétropie et astigmatisme avec un implant torique) et la presbytie. Certains implants dits trifocaux permettent de se passer de lunettes pour la vision de loin, intermédiaire et de près.

 
Poser une question au Dr Patrick LORIAUT