Questions fréquentes : chirurgie réfractive

Questions fréquentes : chirurgie réfractive 2018-06-09T16:49:06+00:00
Chirurgie réfractive

Chirurgie réfractive

(opération laser de la myopie, astigmatisme, hypermétropie et presbytie)

Ma myopie / astigmatisme / hypermétropie est-elle opérable?

Si vous avez plus de 23 ans, que votre vue est stabilisée depuis au moins 2 ans et que n’avez aucune pathologie oculaire grave, alors vous êtes peut-être un bon candidat pour la chirurgie réfractive!
Les examens réalisés au Centre Ophtalmologique nous permettront d’éliminer les éventuelles contre-indications à la chirurgie, puis de vous conseiller sur la meilleure technique à envisager dans votre cas.

Je suis presbyte, suis-je opérable au laser?

Plusieurs types d’opérations peuvent être proposées pour corriger la presbytie.

L’objectif de la chirurgie de la presbytie est d’obtenir une autonomie vis-à-vis des lunettes ou des lentilles de contact dans la plupart des activités de la vie quotidienne.

Selon votre âge, votre défaut optique associé et la transparence de votre cristallin, votre ophtalmologiste vous conseillera sur la technique la plus adaptée à votre cas.

Plus d’informations sur l’opération de la presbytie.

Quel est le prix d’une opération de chirurgie réfractive au laser?

Le tarif de votre opération par LASIK ou PKR varie selon la technique utilisée (LASIK, PKR, SMILE…). Par exemple, le prix d’un LASIK est de 1300 euros par oeil alors qu’une PKR coûte 1000 euros par oeil.

Il n’y a pas de remboursement possible auprès de la sécurité sociale, néanmoins de nombreuses mutuelles proposent une prise en charge, au moins partielle (des facilités de paiement pourront vous être proposées).

A partir d’un certain nombre d’années, votre opération laser devient rentable par rapport au port de lentilles et au renouvellement de lunettes.

Vous pouvez contacter le Docteur Patrick Loriaut pour obtenir un devis détaillé.

La chirurgie réfractive est-elle douloureuse?

Dans tous les cas, l’opération en elle-même n’est pas douloureuse.

En ce qui concerne les jours suivants l’opération, tout dépend de la technique utilisée.
Le LASIK et le SMILE n’occasionnent que rarement des douleurs, le plus souvent peu intenses et limitées à quelques heures.
Par contre, dans le cas de la PKR (photokératectomie réfractive), il est habituel de ressentir des douleurs oculaires, parfois intenses, dans les 2-3 premiers jours. Les antalgiques systématiquement prescrits après l’opération permettent souvent de limiter la gêne.

Comment garder les yeux ouverts pendant l’opération laser?

L’opération laser est très rapide, cependant il est nécessaire de maintenir les yeux ouverts pendant toute la procédure. Pour ce faire, un écarteur à paupières (blépharostat) est placé sur l’oeil à opérer sous anesthésie locale (collyres anesthésiants). La pose de d’écarteur est totalement indolore et grâce au collyre anesthésiant, le réflexe de clignement est largement diminué, limitant ainsi la gêne au maximum.

Et si je bouge pendant l’opération?

Pas de panique! Vous êtes confortablement allongé sous le laser et vous ne risquez pas de faire des mouvements amples. Pour ce qui est des micro-mouvements oculaires, inévitables, le laser dispose d’un système d’eye-tracking très rapide qui permet de suivre les mouvements de votre oeil et de ré-orienter le faisceau laser à chaque fois.

Mes deux yeux seront-ils opérés le même jour?

Oui, dans la très grande majorité des cas, les deux yeux sont opérés au cours de la même séance.

Au bout de combien de temps vais-je pouvoir travailler?

Le délai de récupération de la vision est très variable selon chaque personne (sécheresse oculaire pré-existante, troubles oculo-moteurs…) ou selon la technique utilisée (classiquement un ou deux jours pour un LASIK, entre 3 et 6 jours pour une PKR). Dans tous les cas, votre chirurgien ophtalmologiste vous informera du délai de récupération attendu lors du bilan pré-opératoire.

Poser une question au Dr Patrick LORIAUT