Diabète

Diabète2017-08-23T11:00:33+00:00

Le diabète peut-il entraîner des troubles de la vision?

Oui, le diabète est une maladie fréquente, mais potentiellement grave. Qu’il soit de type type 1 ou 2, il peut atteindre de nombreuses parties de l’organisme, dont les yeux. Par exemple, la rétinopathie diabétique est une des principales causes de cécité en France. Ces complications peuvent survenir lorsque le diabète est mal équilibré pendant un certain temps. Les manifestations oculaires classiques du diabète sont la rétinopathie diabétique et l’œdème maculaire diabétique.

La rétinopathie diabétique

  • D’où vient la rétinopathie diabétique?

Un déséquilibre prolongé du diabète peut entraîner une souffrance de la rétine avec l’apparition de micro-hémorragies, d’anomalies vasculaires puis de néovaisseaux (rétinopathie diabétique proliférante). Ces néovaisseaux sont créés pour répondre à la souffrance de rétine liée à l’hyperglycémie chronique (production de VEGF). Cependant, ils sont fragiles et sont fréquemment à l’origine de complications graves.

Rétinopathie diabétique

Rétinopathie diabétique

  • Quels sont les symptômes de la rétinopathie diabétique?

En l’absence de complication, la rétinopathie diabétique n’entraîne pas de symptômes visuels.

  • Hémorragie intra-vitréenne : La rupture d’un néovaisseau provoque une hémorragie intra-vitréenne, l’intérieur de l’œil se remplit de sang, entraînant une baisse de vision souvent importante. A l’examen, il peut être difficile d’examiner la rétine et il peut être utile de réaliser une échographie oculaire pour rechercher une complication associée. Souvent, le sang disparaît progressivement, sans traitement, mais dans certains cas, un traitement chirurgical peut être nécessaire.
  • Décollement de rétine tractionnel : La rétraction anormale des néovaisseaux peut entraîner un décollement de rétine tractionnel. Il s’agit d’une complication grave, qui relève souvent d’un traitement chirurgical.
  • Glaucome néo-vasculaire : Les substances sécrétées en réponse à la souffrance rétinienne (VEGF) peuvent également entraîner la formation de néovaisseaux dans l’iris et dans l’angle irido-cornéen. Ces derniers provoquent la fermeture du filtre situé dans l’angle irido-cornéen, occasionnant une élévation importante de la pression intra-oculaire. On parle alors de glaucome néo-vasculaire. Il s’agit d’une complication grave, nécessitant un traitement en urgence (laser, injection intravitréenne d’anti-VEGF, traitement hypotonisant…).
  • Quel est le traitement de la rétinopathie diabétique?

Le traitement de la rétinopathie diabétique est essentiellement préventif et repose sur l’équilibration progressive du diabète.

Dans tous les cas, une surveillance ophtalmologique est préconisée au moins une fois par an, pour dépister des lésions à risque.

En cas de rétinopathie proliférante (apparition de néovaisseaux), des séances de laser rétinien pourront être proposées (photocoagulation pan-rétinienne – PPR) afin d’éviter la survenue de complications.

L’œdème maculaire diabétique (maculopathie diabétique)

  • D’où vient l’œdème maculaire diabétique?

Tout comme la rétinopathie diabétique, l’œdème maculaire diabétique survient au cours d’une période prolongée de déséquilibre du diabète. Il correspond à une atteinte de la partie centrale de la rétine, la macula, qui permet la vision des détails et la vision de près. La souffrance rétinienne liée à l’hyperglycémie chronique entraîne la production anormale d’une molécule (le VEGF), qui peut être à l’origine d’une accumulation de liquide dans la macula (œdème maculaire).

  • D’où vient l’œdème maculaire diabétique?

Tout comme la rétinopathie diabétique, l’œdème maculaire diabétique survient au cours d’une période prolongée de déséquilibre du diabète. Il correspond à une atteinte de la partie centrale de la rétine, la macula, qui permet la vision des détails et la vision de près. La souffrance rétinienne liée à l’hyperglycémie chronique entraîne la production anormale d’une molécule (le VEGF), qui peut être à l’origine d’une accumulation de liquide dans la macula (œdème maculaire).

Œdème maculaire diabétique

Œdème maculaire diabétique

Coupe OCT d'un œdème maculaire diabétique cystoïde

Coupe OCT d’un œdème maculaire diabétique cystoïde

  • Quelles sont les symptômes de l’œdème maculaire diabétique?

Lorsque l’œdème maculaire est important et qu’il touche le centre de la macula, un trouble visuel plus ou moins important peut s’installer. Il peut s’agir d’un flou visuel de près ou de loin, de lignes déformées (métamorphopsies), d’une perte de la vision centrale (scotome central)…

L’apparition de ces symptômes justifient une consultation rapide chez votre ophtalmologiste.

  • Quel est le traitement de l’œdème maculaire diabétique?

Ici encore, le traitement de l’œdème maculaire diabétique est essentiellement préventif et repose sur l’équilibration progressive du diabète et la tension artérielle.

Lorsque l’œdème maculaire est important et responsable d’une baisse de vision significative, différentes options peuvent être proposées. Souvent, les injections intra-vitréennes permettent de réduire l’œdème durablement. Dans certains cas, des séances de laser rétinien peuvent être proposées.

 Dans tous les cas, une surveillance ophtalmologique régulière sera préconisée, et l’efficacité du traitement sera évaluée par des méthodes d’imagerie rétinienne (OCT, angiographie…)

Injection intra-vitréenne (IVT) pour la DMLA

Injection intra-vitréenne (IVT) pour l’oedème maculaire diabétique

Poser une question au Dr Patrick LORIAUT